ART-THÉRAPIE

Feila Artiste Peintre Animalière française à l'Atelier Trait pour Trait

“L’art transmet notre histoire, communique nos idées, exprime nos sentiments, traduit nos rêves et fait part de nos aspirations”. – www.montrealtherapy.com 

Connaissez-vous l’art-thérapie ? Avez-vous déjà vécu une expérience de guérison par l’art ? 

Souvent utilisée auprès des enfants, l’art thérapie est une approche visant à émettre par l’art et les sens les mots qui ne peuvent être exprimés. Même si cette pratique n’est finalement exploitée que depuis peu, l’art est l’un des moyens de guérison les plus anciens. 

Nuls mots ne sont nécessaires lorsque nos sens s’éveillent pour transmettre à notre corps les images qui ne peuvent être dépeintes par la parole.

Je vous parle aujourd’hui de mon expérience en espérant qu’elle vous inspire, vous pousse à essayer l’art-thérapie et vous aide à guérir. 

Je suis atteinte d’ophiophobie, autrement dit, j’ai la phobie des serpents. Cette peur excessive est très répandue chez la population générale. Il y a plusieurs degrés de peur. Pour ma part, je suis au plus haut niveau. 

Je suis terrifiée rien qu’à l’idée d’évoquer le serpent. Impossible de regarder une image, encore moins une vidéo…même un dessin !

Je ne suis pas phobique depuis l’enfance, non. Cette peur est apparue progressivement vers mes 10 ans je pense, puis elle s’est accentuée jusqu’à devenir insupportable aujourd’hui…

Cette année à été le pic de la phobie. J’ai vu 3 serpents en l’espace de 10 jours. Comme si ma peur les appelaient. J’avais l’impression de les sentir autour de moi. J’avais des coups de chaud dès qu’une herbe bougeait et je confondais chaque bout de boit avec ces reptiles rampants ! 

Lorsque j’en croisais un, n’imaginez même pas la scène…! Vivant ou mort, je pars en courant, à grandes enjambées jusqu’à trouver un endroit “sécurisé”. Je serai prête à grimper au sommet d’un arbre pour me protéger. On dirait une hystérique en pleine crise. Mes jambes ne peuvent plus tenir mon corps, je lutte pour ne pas me faire dessus…Le chemin du retour pour rentrer à la maison est une véritable torture, je pleure, je panique et je suis a l’affut de chaque mouvement autour de moi. La nuit qui suit je fais des cauchemars horribles. 

La situation étant invivable pour moi mais aussi pour ceux qui m’entourent, j’ai décidé d’essayer l’art-thérapie, en utilisant mon moyen d’expression le plus censé: le dessin. 

J’ai commencé par essayer de regarder des images, choisir un modèle. A mon grand étonnement, cela ne m’a pas paru si difficile. Je me suis même rendu compte que je trouvais cet animal particulièrement beau, spécial… Puis, après avoir choisi mon support, j’ai commencé à poser mes premiers traits, mes premières nuances.

L’oeuvre n’est pas terminée mais elle porte déjà son nom: “Snake’s Therapy” ou la thérapie du serpent. En le peignant, j’ai l’impression que c’est lui qui me rassure, qui me guérit en m’apprenant à lui faire confiance.

Je vous en dirais plus sur mon stade de guérison une fois l’oeuvre terminée mais je peux vous affirmer d’ores et déjà que la peur a nettement diminuée et que maintenant, j’ai appris à aimer le serpent et le voir à travers sa beauté.

– Laura

Une réponse sur “ART-THÉRAPIE”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *